logo justice québec.
Image
Image menu accueil. Image menu plan du site. Image menu courrier. Image menu portail québec. Image Image
Image Image décorative.
Image
menu contextuel déploiement.
menu contextuel histoire.
menu contextuel images.
menu contextuel spécifications.
menu contextuel publications.
menu contextuel utilisation.
Image Image
Image
Image drapeau et symboles nationaux. Image Image
Image Image Image Image Image Image
Image
Image Image Image
Image titre le déploiement du drapeau. Image
Image
sous menu règles générales.Imageaoua menu déploiement institutionnel.

Règles générales d'utilisation

Un drapeau doit flotter haut et libre
On arbore un drapeau pour qu'il soit vu, pour qu'il domine un espace. Le positionnement d'un drapeau n'est pas un geste de hasard, il requiert un examen attentif des lieux.

Pour remplir la fonction qui est la sienne, un drapeau doit dominer son entourage. Il ne doit donc pas être surplombé par des murs élevés ni par des arbres qui lui portent - ou lui porteront - ombrage. Il ne doit pas jouxter quelque autre structure qui le domine physiquement (lampadaires, antennes, poteaux téléphoniques, etc.), il surplombera au contraire un périmètre largement dégagé.

Puisque placer un drapeau sous un autre signifie le mettre en état d'infériorité, on ne fera flotter qu'un seul drapeau par mât ou hampe.

On utilisera le format légal du drapeau du Québec
En 1948, le Québec a décidé de donner à son drapeau un format international courant, soit une largeur et une longueur dans un rapport de deux sur trois et non de une sur deux, comme c'est le cas pour les drapeaux d'inspiration britannique, dont celui du Canada. Citoyens et administrations publiques doivent demeurer vigilants à cet égard et n'utiliser que des drapeaux de format légal.

Format légal du drapeau défini en 1948 et prescrit par la loi sur le drapeau et les emblèmes 1999. Format non officiel.

Format légal défini en 1948 et prescrit
par la Loi sur le drapeau et les emblèmes
du Québec (1999).

Format non officiel

Autres règles

À plat
déploiement à plat.Déployé sur un mur, à l'intérieur ou à l'extérieur, au cours d'une cérémonie, d'une conférence ou dans un bureau, le drapeau peut être posé horizontalement, tout comme s'il flottait à un mât, ou verticalement. Dans un cas comme dans l'autre, le canton d'honneur, soit le quartier supérieur le plus proche du mât, doit se trouver en haut, à la gauche de l'observateur.

déploiement en travers d'une salle.En travers d'une salle
Le canton d'honneur doit se trouver à la gauche de celui qui arrive par l'entrée principale et, dans tous les cas, à la gauche de l'observateur qui fait face à la scène ou à la place d'honneur.

Au-dessus d'une rue
Au-dessus d'une rue, le drapeau est suspendu au centre, le canton d'honneur étant situé à la gauche de l'observateur. S'il est suspendu au-dessus du trottoir, le canton d'honneur est orienté vers la rue.

Sur un cercueil
Le canton d'honneur est placé au-dessus de l'épaule du défunt. Lorsque le drapeau est suspendu à une hampe à côté du cercueil, on le place à la tête du défunt.

À éviter
Il ne faut jamais arborer un drapeau lacéré ou vieilli.

En outre, le drapeau ne doit pas servir de draperie ni d'élément de décoration. Il ne doit pas servir de nappe pour couvrir une table ou un lutrin.

Lorsqu'il est placé sur un mur, aucun objet ne doit le surmonter.
Il doit dépasser la tête de l'orateur ou du conférencier installé devant lui.

Sur les navires et les embarcations
Pour le déploiement sur les navires et embarcations de plaisance, on utilisera un format de drapeau proportionnel à la dimension du navire. On peut se référer en cela à une règle générale qui veut que le drapeau soit de 2,5 cm de longueur pour chaque 30 cm de longueur du bateau.

haut de page.
Dernière mise à jour : 5 octobre 2016
ImageImage
Image
Image
Politique de confidentialité  •  Pour nous joindre

logo québec.
Image

© Gouvernement du Québec, 2002